Metal-federation Index du Forum  
 FAQ  •  Rechercher  •  Membres  •  Groupes   •  S’enregistrer  •  Profil  •  Se connecter pour vérifier ses messages privés  •  Connexion
 [Chronique cd] Iced Earth - Iced Earth Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Matt-Priest
Membre Supérieur
Membre Supérieur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2007
Messages: 791
Localisation: Nice
Groupes préférés: Judas Priest Opeth Iron Maiden Annihilator Unexpecte Megadet

MessagePosté le: 04/06/2008 20:03:00 Répondre en citantRevenir en haut

Groupe: Iced Earth
Album: Iced Earth
Année: 1990
Genre: Power prog' Metal



1. Iced Earth 05:22
2. Written On The Walls 06:07
3. Colors 04:51
4. Curse The Sky 04:41
5. Life And Death 06:08
6. Solitude 01:44
7. The Funeral 06:15
8. When The Night Falls 09:02

Total playing time 44:10


Après une démo assez correcte dans l’ensemble où le groupe a posé les fondations de sa musique, voici le premier album de la bande à Schaffer. Voyons un peu comment se décline ce Power Metal à tendance Thrash progressive.

On retrouve ici des chansons devenues des classiques du groupe, et d’une durée assez longue quand même, ce qui peut en effrayer plus d’un. Mais rassurez-vous, ça n’en vaut pas la peine, car la qualité de ce premier album est tout simplement indéniable.

Tout commence avec en ouverture un gros riff de guitare étouffé qui est devenu maintenant la « marque de fabrique » du groupe. Les parties de guitares sont bien exécutées et assez rapides dans l’ensemble, ce qui surprend un peu au début de l’écoute. La plupart des morceaux se ressemblent assez je dois dire : un chant plutôt aigu et criard lors des phases rapides et des riffs puissants, une batterie qui suit les guitares, avec des contretemps bien faits et une double grosse caisse maîtrisée. La basse est très présente, et notamment lors des parties acoustiques que l’on retrouve tout au long de l’album. En effet, la particularité, et ce qui fait ressortir parfaitement la mélodie, est cette capacité à passer d’un riff puissant et rapide à une partie calme et acoustique pour, derrière, repartir sur un gros riff saccadé avec des solis correctement exécutés mais un peu désordonnés. Et lors des parties calmes, des roulements en accord avec les mélodies et le rythme parfaitement exécuté et qui reste facilement dans la tête. On l’entend lors de « Solitude » qui est le seul morceau acoustique et instrumental, et qui fonctionne comme une sorte d’ouverture à la chanson suivante.

On retrouve également quelques parties de claviers, notamment lors de « Written On The Walls », en introduction. Une superposition de plusieurs guitares et de quelques claviers fait monter la chanson en puissance, comme on peu l’entendre sur « Colors ». On trouve, dans le jeu des guitares et de la basse, une facilité de passage entre riff grave et plus aigu, notamment lors de « Written On The Walls » et « The Funeral ». Ces changements de riffs et de rythmes font que cet opus est assez complet, sachant que c’est le premier d’une longue série !!!

Malgré cela, on sent quand même dans le chant quelques baisses de régime lors des parties aiguës. On entend assez clairement qu’il y a eu quelques modifications de la voix, mais cela reste quand même un chant qui convient à la musique, même si ça manque de puissance, et malgré des parties où le chant est parlé et un peu étouffé, ce qui rajoute un effet mystique aux paroles déjà bien empruntées aux mythes. Un autre aspect, assez critique, c’est le fait que les alternances entre moments calmes et puissants (ou acoustiques et électriques) sont saccadés ; ça manque d’une certaine fluidité d’exécution. Et notamment, cela s’entend dans la batterie qui change brutalement.

Le groupe pose sa griffe et ça s’entend, même s’il y a beaucoup de similitudes entre les morceaux, les changements de rythme et de mélodies à l’intérieur de ces derniers font qu’on ne s’ennuie pas lors de l’écoute. Et plus on l’écoute, plus on apprécie cette musique un peu saccadée et parfois maladroite, notamment dans le choix d’une voie aiguë ou grave.

En résumé, si vous aimez les opus suivants et notamment « Night of the Stormrider » et « The Dark Saga », vous aimerez forcement celui-là. A posséder pour les fans du groupe, ou même ceux qui veulent découvrir l’univers de la Terre Glacée !!!


Note: 16/20

_________________
Spirit of Metal
www.spirit-of-metal.com
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 04/06/2008 20:03:00 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group :: FI Theme :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com