Metal-federation Index du Forum  
 FAQ  •  Rechercher  •  Membres  •  Groupes   •  S’enregistrer  •  Profil  •  Se connecter pour vérifier ses messages privés  •  Connexion
 [Chronique cd] Judas Priest - British Steel Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
gardian666
Membre Supérieur
Membre Supérieur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2007
Messages: 851
Localisation: Tours
Groupes préférés: Iron Maiden, Death, Morbid A, Megadeth, Windir,...

MessagePosté le: 20/11/2009 17:12:58 Répondre en citantRevenir en haut



1. Rapid Fire
2. Metal Gods
3. Breaking the Law
4. Grinder
5. United
6. You Don't Have to Be Old to Be Wise
7. Living After Midnight
8. The Rage
9. Steeler

Année de Sortie: 1980

Label: Columbia/Sony

Les années '80 sont certainement les années les plus importantes que le metal est connu. En effet, durant ces dix ans, ce ne sont rien que le thrash metal, le black metal, le death metal, le speed metal et j'en passe qui vont apparaître ! L'un des styles les plus importants du metal, le heavy metal commence à atteindre des sommets que ce soit les groupes issues de la N.W.O.B.H.M (New Wave of British Heavy Metal, genre Saxon, Iron Maiden), ou d'autres formations comme Mercyful Fate, Accept et Judas Priest.

Car en 1980, si Judas Priest a un succès croissant, c'est avec ce British Steel que le groupe va exploser. Rendez-vous compte, 100 concerts effectués rien qu'aux Etats-Unis, des apparitions récurrentes à la télé pour diffuser les clips de "Breaking the Law", "Living After Midnight" et "United" (au passage, mention spéciale au premier qui est un pur délire), les trois singles de l'album. De plus, cet album a été enregistré en seulement 4 semaines !

"British Steel" est donc (déjà !) le sixième album studio du groupe. Composé de neuf morceaux, c'est un album assez court (36 minutes), ce qui nous permet de nous le remettre une seconde fois sans broncher. Alors musicalement, qu'en est-il ? L'album précédent, "Killing Machine" prenait un virage plus "commercial" avec des morceaux moins couillus, par rapport au très bon "Stained Class", et l'on pouvait s'attendre à ce que le groupe continue sur cette voie, mais au final, il n'en est pas tout à fait question, même si on peut noter des points communs entre les deux albums. Car dès le premier titre, "Rapid Fire", le ton est donné. Rythmique flamboyante, riff d'acier, qui sonne comme quelque chose de bien dur, bref un pur bijou de heavy metal à tendance speed !

Là où cet album fait mal, c'est par ses compositions différentes, car après un speed, "Rapid Fire", Judas Priest balance "Metal Gods" titre plus lourd, avec un riff monumental, qui apporte une puissance majestueuse au tempo, et un refrain plus hypnotique ou il est difficile de rivaliser avec le sieur Halford, qui lui est époustouflant sur des titres comme "Breaking the Law" ou "The Rage". Ce dernier titre, qui démarre sur la basse de Ian Hill est bien surprenant par ses passages sonnant presque "reggae" mélangés à Led Zeppelin; c'est un morceau bien mid-tempo, qui joue dans un registre plus mélodieux, avec des solis plus lents, rappelant certaines compositions du précédent album.

Cet album, c'est surtout trois morceaux qui vont instaurer le succès du groupe, les trois singles cités plus haut qui sont "United", "Living After Midnight" et "Breaking the Law". Le premier est un morceau plus accessible de par son refrain (trop ?) répétitif et mélodieux, qui se joue aussi sur un tempo lent et rappelant tout de suite "Take on the World" du précédent opus, mais en mieux ! Le second est un hymne plus hard rock avec un riff basique, mais synonyme de qualité et un refrain qui fait l'effet d'un vrai tube ! Puis "Breaking the Law", c'est l'un des grands morceaux du heavy metal. Il tient en 2'36, mais bon sent qu'il est bon; riff enchanteur et très vite mémorisable, refrain simpliste, qui reste un grand moment pour les concerts. Bon d'accord, il manque de solos, mais c'est pas très important sur ce titre.

C'est d'ailleurs le défaut de cet album, il manque de solis accrocheurs (ce qui est d'autant plus regrettable quant on voit la paire de guitaristes que le groupe possède !) L'album propose 3 autres morceaux, moins connus mais loin d'être dispensable, à savoir le plus hard rock "You don't have to be Old to be Wise" que n'aurait pas renier un AC/DC, "Steeler" qui clôt l'album sur un ton speed presque aussi bon qu'un "Rapid Fire", et "Grinder" titre plus étrange, mais bien prenant avec ce gros riff si caractéristique de Judas Priest.

On pourrait encore en dire pas mal de choses sur cet album, mais je pense que là c'est suffisant. Disons que Judas Priest est le roi du heavy metal en 1980, et qu'il faudra attendre un autre groupe anglais, qui au milieu des années '80 lui prendra la place...

Note: 9/10.

_________________
Iron Maiden wants you for...DEAD !!!

http://www.hellbangerradioshow.0rg.fr/
Publicité






MessagePosté le: 20/11/2009 17:12:58 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group :: FI Theme :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com